Paroisse de l'Immaculée Conception

Faubourg Bonnefoy, Toulouse

Page Facebook

Les Associations Familiales Catholiques sont un cadre d'engagement et d'entraide offert à tous ceux qui veulent agir dans la société au service de la famille à la lumière de l'enseignement de l'Eglise Catholique.

Présentes sur tout le territoire français, y compris dans les DOM-TOM, les AFC représentent 30 000 familles adhérentes, réparties dans près de 350 AFC locales et 74 Fédérations départementales.

Leur mission :

  • Valoriser la famille fondée sur le mariage et ouverte à la vie comme chemin de bonheur et d'épanouissement de la personne.
  • Discerner localement les besoins des familles et prendre des initiatives pour y répondre : services, rencontres, formation, aide éducative...
  • Etre une force de proposition permanente auprès des acteurs économiques, sociaux et politiques, pour que le choix de la famille et l'accueil de l'enfant soient facilités.

Leur objectif :

  • Promouvoir la famille, communauté de vie et d'amour d'un homme et d'une femme, fondée sur le mariage, lien indissoluble, librement consenti, publiquement affirmé, ouverte à la vie, éducatrice de ses membres, cellule de base de la société, source du bien-être de la personne et de la société. (Charte des Droits de la Famille, Saint-Siège—1983)
  • Les Associations Familiales Catholiques sont un cadre d'engagement et d'entraide offert à tous ceux qui veulent agir dans la société au service de la famille à la lumière de l'enseignement de l'Eglise Catholique.
  • Présentes sur tout le territoire français, y compris dans les DOM-TOM, les AFC représentent 30 000 familles adhérentes, réparties dans près de 350 AFC locales et 74 Fédérations départementales.

 

Pour le 21 mars 2014, Journée mondiale de la trisomie 21, une campagne « Chère future maman » est lancée sur internet et les réseaux sociaux.

Cette campagne, dont le volet principal est une vidéo, adresse un message réconfortant et fort aux femmes enceintes qui attendent un enfant atteint de trisomie 21 et s’interrogent sur son bonheur possible.

Ces informations sont essentielles en raison de la course à l’hyper diagnostic prénatal dans beaucoup de pays, qui laisse à penser que cette pathologie est insupportable à vivre, et qui conduit à l’élimination de masse des enfants trisomiques avant leur naissance.

En 2014 les citoyens européens, quelle que soit leur nationalité, ont d’abord besoin de messages positifs et humains, des messages d’avenir pour accueillir et élever un enfant handicapé. Les familles qui ont déjà un enfant trisomique attendent aussi des messages collectifs de bienvenue, ce qui n’est jamais le cas. Elles demandent aux pouvoirs publics des politiques de santé, de recherche, d’insertion scolaire et professionnelle, au service des personnes trisomiques qui sont des patients et des citoyens comme les autres.

La campagne « Chère future maman » a été réalisée à Milan par l’agence Saatchi Saatchi Italie. Elle rassemble des acteurs italiens, espagnols, anglais et français, tous porteurs d’une trisomie 21. En plus de la vidéo, elle se décline aussi en visuels pour la presse où les acteurs affirment « On a tous le droit au bonheur ».

Elle est financée et soutenue par une dizaine d’associations. Pour la France le Collectif des Amis d'Eléonore et la Fondation Lejeune ; pour l’Italie l’association CoorDown ; pour l’Espagne Fundacion Sindrome de Down ; pour l’Angleterre Down Syndrome Education International & Down Syndrome Development Trust ; pour l’Allemagne Arbeitskreis Down-Syndrom ; pour la Croatie DSC Pula ; pour l’Irlande Down Syndrome. Cette vidéo est aussi reprise aux Etats-Unis par la Jérôme Lejeune Fundation et Down Syndrome International ; en Nouvelle Zélande Saving Downs ; en Russie Down Side Up.

Pour soutenir la campagne :

Inscrivez vous sur la campagne virale pour le 21 mars ici

 

 

Pourquoi Dieu nous a-t-il créés, les uns hommes, les autres femmes ?

Bienheureuse Mère Teresa, lors de la conférence de Pékin en 1995

Je prie Dieu qu'il fasse descendre sa bénédiction sur tous ceux et celles qui prennent part à la IVe Conférence mondiale sur la Femme, qui se tient à Pékin à l'heure actuelle. J'espère que cette conférence aidera tous et chacun à comprendre la place très spéciale que la Femme occupe dans le plan de Dieu, et nous amènera à adhérer pleinement à ce plan et à le mettre en œuvre.

Je dois dire que je n'arrive pas à comprendre pourquoi certains affirment que l'homme et la femme sont exactement les mêmes et qu'ils en viennent même à nier la beauté des différences qui existent entre l'homme et la femme. Les dons de Dieu sont tous également bons mais ils ne sont pas nécessairement les mêmes. Je réponds souvent à ceux qui me disent qu'ils aimeraient pouvoir servir les pauvres comme je le fais: "Ce que je fais, vous n'êtes pas en position de le faire. Ce que vous faites, je ne suis pas en position de le faire. Mais vous et moi ensemble, nous pouvons faire quelque chose de beau pour Dieu."

Il en va ainsi des différences entre l'homme et la femme. Dieu a créé chacun de nous, chaque être humain, en vue d'une plus grande chose: aimer et être aimé. Pourquoi Dieu nous a-t-il créés, les uns hommes, les autres femmes? Parce que l'amour d'une femme est l'un des visages de l'amour de Dieu. L'amour d'un homme est un autre visage de ce même amour. L'homme et la femme sont tous les deux créés pour aimer, mais chacun d'une manière différente; l'homme et la femme se complètent l'un l'autre, et tous les deux ensemble manifestent l'amour de Dieu beaucoup mieux qu'ils ne le pourraient chacun séparément.

Lire la suite : Pourquoi Dieu...

« Le gender, une norme mondiale ? Outil de discernement »
Nouveau livre de Marguerite Peeters

BRUXELLES, 6 avril 2013 (Zenit.org) - Marguerite Peeters, directrice de « Dialogue Dynamics », publie un nouveau livre intitulé « Le gender, une norme mondiale ? Outil de discernement » (Mame, 2013) : elle en donne la primeur aux lecteurs de Zenit.

Zenit – Votre livre « Le gender, une norme mondiale ? Outil de discernement », préfacé par le cardinal Robert Sarah, vient de paraître. Quel est votre objectif?

Marguerite Peeters – Bien que beaucoup de discours se soient faits sur le gender depuis que le phénomène frappe visiblement la France, d'abord en s'intégrant dans les manuels scolaires puis en devenant projet de loi, ils semblent jusqu'à maintenant s'être montrés impuissants à dégager une perspective d'espérance. Beaucoup se sentent dans l'impasse : où aller, maintenant que nous avons intellectuellement « démasqué » et dénoncé le gender, qu'un grand mouvement de mobilisation contre le projet de loi s'est organisé ? Le blocage n'est pas uniquement provoqué de l'extérieur, par la surdité et le durcissement du gouvernement. Il provient aussi de l'intérieur de la communauté chrétienne lorsqu'elle ne discerne pas les signes des temps selon la perspective d'espérance qui est la sienne. Le combat dans lequel nous sommes

Lire la suite : « Le gender, une...