Paroisse de l'Immaculée Conception

Faubourg Bonnefoy, Toulouse

Page Facebook

Vendredi 24 Mai

 

7h10. Au moment du départ, nous faisons connaissance de Ramzi Salsa, qui sera notre guide.

 

Il est palestinien, de la ville de Beit Sahour, près de Bethléem, catholique, marié avec deux enfants.

 

Nous partons en contournant la grande ville de Jérusalem ...

 

... jusqu’à un vallon très vert, magnifique, au creux duquel se trouve le petit village d’Ein Karem, dont le nom signifie « la source de la vigne », où « Marie se rendit en grande hâte » auprès de sa cousine Élisabeth.

 

Nous arrivons d’abord à St Jean Ba-Harim, c'est-à-dire, « St Jean des montagnes », l’église de la nativité de St Jean Baptiste.

 

Visualiser la Nativité de St Jean-Baptiste sur Google Earth:

 

 

Nous célébrons en cette église les laudes de la nativité de St Jean Baptiste.

Quand le temps fut accompli où elle devait enfanter, Élisabeth mit au monde un fils. Ses voisins et ses proches apprirent que le Seigneur avait fait éclater sa miséricorde à son égard, et ils s'en réjouissaient avec elle. (Lc 1, 57-58)

 

La petite crypte, sur la gauche de l’église, est le lieu où l’on fait mémoire de cette naissance.

 

 

En sortant de l’église, sur le parvis, se trouve le chant prophétique de Zacharie, en une soixantaine de langues.

 

« Le 8e jour [...] on demandait par signes au père comment il voulait l’appeler. [...] Il écrivit : son nom est Jean. A l’instant même sa bouche s’ouvrit et sa langue se délia. [...] Il prononça alors ces paroles prophétiques : » (Lc 1, 59-78)

 

 

Après le passage au magasin (ce n’est que le début d’une longue série), nous partons à pied vers l’autre versant de la vallée, où se trouve l’église de la Visitation. En chemin, nous nous arrêtons au creux du vallon, car nous voilà à la Fontaine de Marie.

 

Visualiser la localisation de "Ein Karem Source de Marie" sur Google Earth 

 

La fontaine de Marie est la seule source du village. Donc pendant les 3 mois que la Vierge a passé auprès d’Élisabeth, elle est forcément venue puiser de l’eau ici.


 

 

 

Puis, en remontant, nous voici devant l’église de la Visitation.

 

Visualiser la localisation de "l'Eglise de la Visitation" sur Google Earth 

 

 

C’est là que nous allons célébrer la messe.

 

En ces jours-là, Marie se mit en route rapidement vers une ville de la montagne de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth.

Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l'enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie de l'Esprit Saint, et s'écria d'une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. Comment ai-je ce bonheur que la mère de mon Seigneur vienne jusqu'à moi ? Car, lorsque j'ai entendu tes paroles de salutation, l'enfant a tressailli d'allégresse au-dedans de moi. Heureuse celle qui a cru à l'accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. »

Lc 1,39-45

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

À la sortie, nous avons ensuite le temps d’apprécier les lieux, avec le chant d’action de grâce de Marie en une centaine de langues, et le paysage magnifique de cette vallée du Soreq.

 

 

 

Le repas, pris chez les sœurs de Sion, est suivi d’une bonne sieste.

 

14h00 : Il fait très chaud. Pourtant, nous partons à pieds pour une marche de 4 km environ. L’Évangile rentre aussi par les pieds en mettant physiquement nos pas dans ceux de Jésus.

 

 

 

 

 

 

Jésus aussi a connu la chaleur, la poussière, la transpiration, et aussi ces magnifiques paysages.

 

 

 

 

 

2 litres d’eau plus tard, nous arrivons à St Jean du Désert.

 

Visualiser la localisation de "St Jean du Désert" sur Google Earth 

 

« L’enfant grandit et son esprit se fortifiait. Il alla vivre au désert jusqu’au jour où il devait être manifesté à Israël ». (Lc 1, 80)

 

Au désert, c'est-à-dire à l’écart des villes et villages.